Qui veut voyager loin choisit sa monture

SPECTACLE AVEC DES LUNETTES COMME LA PHOTO L'INDIQUE

TEXTE, SCÉNOGRAPHIE, VISUELS : aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii. 
INTERPRÉTATION : Sonia Derzypolski, Alice Lescanne.

COACHING D'ACTRICES : Renan Carteaux.
CRÉATION LUMIÈRE : Julien Pichard. RÉGIE : Julien Pichard & Julien Malfilatre.
PRODUCTION : Le CENTQUATRE-Paris. DIFFUSION : Centquatre - On the road.

DURÉE : 1h.

camemberts-quiveutvoyager.jpg

Franchement spectaculaire

theatre_centquatre_lunettes_export2_octo

CENTQUATRE-Paris ©Quentin Chevrier, 2016.

1) Questions adressées au public :

Qui a laissé toutes ces vilaines traces de mains dans la grotte de Lascaux ? Le duck-face existait-il déjà au paléolithique ?

Peut-on se moquer des montagnes ? Et des handicapés ?

Un chat peut-il être aussi dégonflé qu’un ballon de foot ?

Est-ce que les appareils photos envoient du cheese ? Est-ce que les forêts envoient du bois ?

Et dans le fond, le port de la moustache, n’est-ce pas le signe d’un sens profond de l’autodérision ?

2) Questions adressées à nous-mêmes :

Si on parle avec une moustache, ne risque-t-elle pas de se décoller ?

Peut-on chambrer un public d’adolescents sans risquer le pénal ?

Et jouer devant un public d’ados, est-ce que ce n’est pas pire que participer à Koh-Lanta ?

>> Toutes ces questions trouveront leurs réponses durant "Qui veut voyager loin choisit sa monture".

_
RÉACTIONS (jeunes)

"Ce qui m'a le plus marquée, c'est quand René a essayé plusieurs paires de lunettes et qu’il a vu des choses différentes sur la même image."

– Nawel, 12 ans.

"J’ai adoré quand l’aveugle a dit « coup de tête et buuuut ! », c’est comme si il avait mis un but à son imagination."

– Zahid, 13 ans.

"Alice et Sonia ont eu un vrai contact avec le public. Cette année on est aussi aller voir Roméo et Juliette de Shakespeare, mais les comédiens ne faisaient que réciter leur texte. C’était ennuyant."

– Kaan, 12 ans.

"J’ai pas aimé qu’elles fassent des blagues sur les handicapés."

– Luhang, 14 ans.

_
RÉACTIONS (adultes)

"A l’heure de la télévision, des réseaux sociaux et de tout le bataclan (si l’on peut encore dire cela), les images mentent comme elles respirent, elles truquent, nous abusent, nous font prendre des vessies pour des lanternes. C’est comme les mots mais en pire, d’ailleurs les légendes qui accompagnent les images, en particulier les photos, sont trompeuses, tout autant. Dans image il y a mage, game et magie. [...]

 

Internet et les portables, devenus des flux d’images, n’ont pas changé la donne de ces manipulations mais les ont mises à la portée du premier venu. Daech, théoriciens du complot, publicitaires, etc. : même combat. Le paysage a changé. Il est devenu global, confus, on est tous les manipulateurs en puissance, les images ne sont plus du tout sages (l’ont-elles jamais été ?), on peut leur faire dire n’importe quoi. A qui se fier ? A qui confier le futur de nos enfants ? A des duettistes, les bien nommées aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzz-yyppoollsskkii [...].

 

Chemin faisant, [elles] nous entraînent, de la façon la plus plaisante et instructive qui soit, à entrer dans les images, à mieux les voir, sans œillères et avec toutes sortes de lunettes aux capacités magiques. A l’issue du périple, l’aveuglement de tout un chacun et celui extrême de l’aveugle feront qu’on y verra le monde mieux qu’un borgne, avec le regard critique du pirate.

Plus tard, dans la salle de classe ou le soir à la maison, l’actualité, sous-jacente à cette séance, s’invitera sous les yeux de l'ado, binoclard ou pas."

– Jean-Pierre Thibaudat, Mediapart,

"Qui veut voyager loin choisit sa monture : un spectacle pas sage comme une image".

_
TEASER
___
DOSSIER ARTISTIQUE :