Explosant x

EXPOSITION HORS-SUJET QUI VA DEVOIR S'EXPLIQUER

ÉCRITURE & CONCEPTION DES OEUVRES : aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii

INTERPRÉTATION : Serge Gaborieau (l'homme), Violaine Phavorin (la voix de l'exposition).

MANIPULATIONS : Sonia Derzypolski, Serge Gaborieau, Alice Lescanne.

PRODUCTION : La Biennale de Lyon 2013, Performance Week-end

COMMISSARIAT : Gunnar G. Kvaran & Jean-Max Colard.

camemberts-explosantx.jpg

De l'art contemporain, une performance d'acteur et une expo qui parle.

explosantx_img02.jpg
explosantx_img00.jpg

©Biennale de Lyon, 2013.

Communiqué de presse des artistes à l’ouverture de la Biennale de Lyon, septembre 2013 :
 

_

« Tout a commencé quand nous avons été invitées à créer une oeuvre pour la 12e Biennale de Lyon. Le thème de l’édition cette année était : La narration chez les artistes visuels. On a vraiment voulu jouer le jeu, et on est parties du mot "conter". En menant quelques recherches rapides, on s’est rendues compte que l’étymologie de "conter" est la même que celle de "compter".

On a alors eu l’idée de proposer une exposition en forme de problème mathématique… c’est-à-dire une jolie exposition, minimale, avec des choses simples à compter.

Mais, HORREUR : c’est quand l’exposition a été inaugurée que l’on s’est aperçues que dans les problèmes mathématiques, les histoires ne sont vraiment pas intéressantes : trop tard, le public était là… et notre installation était ratée. 

On a cherché une solution à ce problème et OUF, on en a trouvé deux : 1) La correction de la vue du public. 2) La correction de ce que le public allait voir.

 

On lui donne donc rendez-vous lors du Performance week-end de la 12e Biennale de Lyon pour nous rattraper. »

_

_
"EXPLOSANT X" EN IMAGES 

TEMPS 1
> inauguration

TEMPS 2
> performance

TEMPS 3
> post-performance

_
Concrètement ?

– Une installation

... constituée d’oeuvres abstraites et minimales. Tout le contraire du thème de la Biennale.

– Une performance :

... où un homme mêlé au public met en cause l’hermétisme de cette exposition.

... où une voix, comme venue de nulle part et incarnant l’exposition, répond à cet homme.

... qui s’achève par la manipulation et la transformation des œuvres exposées, qui se peuplent ainsi d’images et acquièrent (enfin) une dimension narrative.

_
VIDÉO DE LA PERFORMANCE